Raides Bulles : Eau de Seltz

eau de Seltz

Ce n’est pas sans une certaine méfiance que Monsieur Marcel a suivi la propulsion du Spritz, le célèbre cocktail vénitien, au rang de it-drink de l’été 2012. Pour lui, il y avait de l’eau dans le gaz. Ou plutôt tout le contraire : l’eau manquait de gaz. Car de tous les Spritz bus cet été entre Venise et Paris, combien ont été préparés dans les règles de l’art?

Disons le tout net : on ne triche pas avec le Spritz. Ne serait-ce que par respect de l’étymologie : son nom (l’allemand pétillant) lui vient précisément de l’ingrédient oublié de ce revival estival : l’eau de Seltz. Jusque dans les années 80, tous les bons cafetiers la conservaient dans un siphon, ces belles bouteilles de verre ouvragées. Un « coup de siphon » permettait d’ajouter à n’importe quel long drink le petit zeste de pétillance qui émoustille les papilles et chatouille la langue. Le tout avec un “pschitt” caractéristique qui a inspiré les plus grands : dans Initials B.B., c’est au fond d’un verre d’eau de Seltz que surgit devant Gainsbourg la vision d’une Bardot égarée dans la transe d’une danse langoureuse.

Accros à l’eau de Seltz

Au départ, l’eau de Seltz n’était qu’une simple eau de source belge, naturellement pétillante. C’est par extension que son nom a progressivement désigné toute eau gazéifiée grâce à l’adjonction de gaz carbonique. Celle-là même que les cafetiers servaient dans les fameux siphons. Bien sûr, jouer les petits chimistes n’allait pas sans risque. Une mauvaise manipulation, et la pression montait à l’intérieur de la fragile bouteille de verre : le “pschitt” faisait “boum” et le siphon vous explosait au visage. Mais depuis, l’eau de Seltz a fait son mea culpa. Elle qui n’était coupable que de trop aimer la liberté se présente désormais, jeune fille rangée, dans des bouteilles grillagées ou métalliques, mieux armées pour résister à son tempérament explosif. Grâce à des petites recharges de gaz carbonique, les siphons modernes permettent de gazéifier votre eau plate, de tonifier encore plus vos tonic, et surtout de rendre aux cocktails de Monsieur Marcel ce fameux pep’s qui lui manquait tant.

PS : Certes, la saison du Spritz est passée. Qu’à cela ne tienne. Car pour certains amateurs de Whisky, l’eau de Seltz est aussi au Scotch ce que l’olive est au Martini : le plus indispensable. Les siphons se trouvent au rayon cuisine des grands magasins. Ou éventuellement, ici.

Raides Bulles : Eau de Seltz
Notez cet article

1 Comment

  • Bonjour,
    Pour les personnes intéressées par les siphons, la société Saltza relance l’eau de Seltz en France sous la forme de bouteilles en PET, pour enfin réaliser vos Spritz et autres longs drinks dans les règles de l’art !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *