La Nike Mayfly : une kick-story pas comme les autres

sneakers nike mayfly

On entend souvent que chaque sneaker a son histoire, et ce sont souvent de très chouettes histoires. Celle de la Nike Mayfly est certainement une des plus originales. Cette paire de sneakers s’inspire du métabolisme de l’insecte ainsi que de son cycle de vie très court, 24h.

Sortie en 2003, la paire a été conçue et désignée par l’entraîneur sportif américain Bill Bowerman, co-fondateur de Nike. Elle était prévue pour endurer une course unique, inoubliable, intense, de 62 miles maximum soit environ 100km. Au-delà la qualité de la semelle n’était plus garantie, mais pourquoi imaginer une chaussure éphémère ?

Parce que sa destinée l’était tout autant. A l’origine la sneakers Mayfly a été conçue par Nike pour les athlètes de running de très haut niveau, souvent sous contrat, cherchant à réaliser le meilleur chrono possible. Autant dire le chrono de leur vie, à l’arrivée il ne leur restait plus qu’à inscrire ce chrono mythique sur le côté de la chaussure, un encadré est prévu pour cela, ainsi que la date de la performance. Un détail qui donne tout son sens et son aura à la chaussure…

La paire d’origine était extrêmement légère, environ 135 grammes, ce qui en fait encore aujourd’hui une des chaussures les plus légères du monde. Et parce que Nike avait quand même une conscience écologique en sortant cette paire jetable, elle pouvait être recyclable. Plusieurs coloris explosifs étaient disponibles, reprenant un imprimé imitant l’aspect des ailes de l’éphémère ou de la libellule.

Depuis la Mayfly a bien évolué, elle a quitté les terrains de course et les chronos pour arpenter les rues dans des versions beaucoup plus lifestyle. Sa durabilité a évidemment été augmentée grâce à une construction premuim.
En 2016, la Mayfly a été rééditée selon son modèle d’origine en plusieurs autres coloris red, blue, white and black, habillant un upper en nylon et Suede.
Puis elle a revêtue des matières plus nobles comme le cuir et le suede et des coloris plus doux et faciles à porter. Du relief a été apporté par ces empiècements de cuir qui apportent maintien et esthétique, histoire de jouer sur les effets de matières.

Cette paire est aujourd’hui largement plébiscitée aussi bien par les hommes que par les femmes, grâce à un design revisité, abandonnant le traditionnel imprimé libellule pour travailler les matières et la semelle surprenante.

sneakers Mayfly

La version 2017 vient d’arriver dans les premiers concepts store, Mayfly Lite Black White, et elle est surprenante. Sa tige en textile noir résiste à l’eau, ce qui n’est pas un argument négligeable en cette période de giboulées de mars et son design est très épuré. Jetez un œil à sa semelle, version BD, qui vous laissera bouche bée.

Nike Mayfly Lite Black White

La Nike Mayfly : une kick-story pas comme les autres
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *