Tour Paris 13 : le rendez-vous street art à ne pas manquer !

Un immeuble décrépi  en face des quais, isolé au milieu des tours de bureaux. .. avec une trainée de peinture rouge fluo qui dégouline sur la façade. Vous l’avez peut-être remarqué lors de votre dernière soirée au Wanderlust et  vous vous êtes lancé dans une série d’hypothèses improbables sur ce que c’était : un oublié des grues de chantier ? un bordel secret? les entrepôts de la mafia chinoise?

big_00051

big_00131

big_0012

La réponse est à la hauteur de vos spéculations les plus folles. Depuis plus de six mois, le lieu est devenu un repère de street artists venus du monde entier.  A l’origine de cette auberge espagnole artistique, Mehdi Ben Cheikh de la galerie Itinérance, qui a convié plus de 100 graffeurs à investir les appartements abandonnés. Pour notre plus grands bonheur ils se sont improvisés décorateurs d’intérieurs sur 4 500 m².  Si à 5 ans on vous interdisait de dessiner sur les murs, les artistes n’ont pas eu à s’embarrasser de telles contraintes. Colorier le plafond, Gratter le plancher, décrocher les portes ou tirer les tuyaux, les artistes ont eu carte blanche pour rénover les 36 appartements du projet. Et on peut dire qu’ils se sont donnés !
La bonne nouvelle c’est qu’à partir de demain, vous pourrez  faire vous-même l’état des lieux : la tour sera ouverte au public pendant un mois. Pas un jour de plus. Car après, tout ce chef-d’oeuvre street art passe à la casse pour  construire de nouveaux logements sociaux. Ce n’est pas parce qu’ils sont rentrés à la maison que les street artists ont perdus leur esprits frondeurs : gratuite, éphémère, collective, engagée, l’exposition ne déroge pas aux codes de la rue !

5 rue Fulton, 75013
du 1er au 31 octobre
site ouvert du mardi au dimanche de 12h à 20h
accès limité à 49 personnes

Tour Paris 13 : le rendez-vous street art à ne pas manquer !
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *